Lorsqu'un soir d'hiver, le téléphone retentit nous sommes loin d'imaginer que l'histoire que nous allons vivre nous marquera à jamais…

C'est dans l'urgence que Frédérique nous téléphone pour nous expliquer qu'un jeune poney d'à peine six mois vit dans des conditions lamentables : une cour pour seul jardin et des WC condamnés pour seule cabane. Tu t'abreuves dans les flaques d'eaux que les flocons de neige veulent bien faire après avoir gelé sous une boue dégoulinante. Ton foin est moisi et tu n'as pour ainsi dire aucune visite, ni compagnon. Il faut absolument te reloger car l'homme sombrant dans l'alcoolisme et la déprime a daigné dans un soubresaut de lucidité et devant l'insistance de Frédérique te laisser aller vers une vie meilleure…

Nous acceptons de te lancer dans la vie

Après 5 jours de négociations et non sans peine c'est sous une neige lente et douce un soir de février que tu arrives dans nos vies. Frédérique qui connaissait les lieux savait que tu serais bien mais aurais-tu la force de te battre ? Nous avions pris la peine de t'acheter tout ce qu'il y a de meilleur afin de t'accueillir au mieux. Mais le plus dur restait à venir…

La vétérinaire avait été très clair : réalimenter un animal qui ne l'a pas été normalement est délicat et long.

Tu allais devoir tout apprendre : à manger, à boire, à te promener, à te faire soigner, à te faire toiletter…A ÊTRE HEUREUX !

Aux premières caresses notre sang se glaçât, tes vertèbres étaient si marquées qu'on avait l'impression que tu n'avais plus que la peau et les os.

Nous commençâmes par te donner 3 fois par jour des granulés avec de l'eau fraîche à volonté, du foin tout frais. Pendant 15 jours tu restais dans ton étable avec nous à tes côtes, la vétérinaire venait te voir régulièrement…Après 3 semaines nous augmentons les doses, tout se passe bien, tu t'accommodes très bien à ta nouvelle vie. Au bout de deux mois Tu gambades dans la prairie, tu viens en promenade, tu as même découvert les joies du toilettage…

Tu fais du RODÉO à chaque fois que l'on vient te voir…

Un jour tu boudes ta gamelle, reste tristounet dans ton coin et ce n'est pas ton habitude…Nous te prenons la température : HORREUR ! 41.8° Nous téléphonons à la vétérinaire et à l'Association Pénélope….En une heure tout le monde est réuni pour le bilan : PYROPLASMOSE. La vétérinaire t'injecte du CARBESIA ainsi qu'un anti-spasmodique…Nous passons 4 heures à t'enlever des tiques aussi grosses que des olives. C'est la tristesse : en 48 heures tu reperds tout le poids que tu avais eu tant de mal à prendre. La vétérinaire revient car une injection n'est pas suffisante de plus étant affaibli on recommence les vitamines.

Un mois plus tard c'est à nouveau ce Billy Boy qui aime la vie bien qu'encore en convalescence qui se prépare à partir dans sa nouvelle maison. Et oui tu n'étais là que de passage mais qu'est-ce qu'on a pu t'aimer, te soigner, vibrer pour toi…

Ne nous en veut pas si on n'est pas encore venu te rendre visite mais on a tellement souffert de ton départ qu'on en pleure encore aujourd'hui…

Nous te souhaitons toutes les plus belles choses que la vie puisse offrir à un être d'amour comme toi. Tu le mérites bien.

Longue vie à notre petit " Billy Boy " !

 

Federico et Déborah
Leur site



Toute reproduction ou utilisation des textes, des photos et des illustrations
est interdite sauf autorisation écrite de la présidente.