Picotin n'était pas seul ; il avait un compagnon de misère :

Ulysse, un petit poney borgne, bien entendu aussi maltraité que lui.

Après 8 mois de procédure le délégué du Procureur de la République
m'autorisait enfin à retirer Ulysse !!!!

A peine arrivé au domaine, ce poney toujours triste a révélé sa vraie personnalité : actif, joueur, expressif, HEUREUX et immédiatement amoureux
des ponettes !!!!

C'était un bonheur de le voir gambader et batifoler !!!!!
(malgré les babouches qui lui servaient de sabots)

Est-ce que c'était trop de bonheur pour son petit coeur meurtri ????

Ce petit coeur fragilisé a lâché au bout d'un mois : après tant d'années de
malheur…

Ulysse est MORT DE BONHEUR :
et c'est là que nous trouvons un peu de consolation pour le chagrin que
nous a causé son départ.

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage !

C'est un beau dernier voyage qu'a fait notre petit Ulysse puisqu'il l'a
conduit vers son compagnon de misère parti avant lui : Picotin.

Picotin, Ulysse, que vos âmes meurtries se rejoignent et qu'elles irradient
sur tous vos compagnons de misère pour leur apporter la chaleur et
l'amour dont ils ont besoin.

Nous ici bas, nous vous promettons qu'en souvenir de vous, nous n'abandonnerons jamais le combat ! Au revoir .....

 




Toute reproduction ou utilisation des textes, des photos et des illustrations
est interdite sauf autorisation écrite de la présidente.